Nouvelles

Le MGA aide Médecins du Monde a améliorer son mécanisme de responsabilisation 

Médecins du Monde en Ukraine a trouvé le MGA très utile pour attirer l’attention sur des aspects importants de la programmation qui avaient été négligés dans la conception du projet. L’un d’eux était un mécanisme de retour d’information et de traitement des plaintes qui, selon le MGA, faisait défaut et que l’équipe a ensuite développé.
À l’intérieur de la clinique, le personnel affiche fièrement un panneau d’information avec des formulaires de commentaires, des formulaires de plainte et une boîte à suggestions. Ils expliquent les différentes manières pour les personnes de faire des commentaires, notamment par courrier électronique et par le bureau de poste, lorsque les enveloppes prépayées sont fournies pour plus de commodité.

Parm_DSC6582i les problèmes qu’ils ont découverts grâce à ce mécanisme de responsabilisation, citons la taille incorrecte du matériel médical fourni et l’accueil des patients fourni par un hôpital secondaire. Celles-ci ont par conséquent été améliorés.

Le personnel apprécie le fait que le MGA assure l’inclusion des différents groupes d’âge et vérifie l’égalité des services fournis aux femmes et aux hommes. Ils l’ont trouvé simple à utiliser, en disant: «Ce sont des questions à choix multiples, alors c’est très facile si vous avez les informations à portée de main. Mais le MGA s’avère utile quand il n’y a pas d’informations, c’est ainsi qu’il vous aide à identifier les lacunes. ”
Médecins du Monde en Ukraine continuera à utiliser le MGA pour concevoir et surveiller des programmes, affirmant que ses composants et ses questions constituent un moyen simple d’identifier les problèmes, de vérifier la qualité et de prendre des mesures pour améliorer la situation.
À l’heure actuelle, MdM reconnait que le MGA est la raison pour laquelle ils ont développé et mis en place un mécanisme de retour d’information. Cela contribue non seulement à améliorer les services de santé, mais augmente également la motivation du personnel en lui apportant également de nombreuses retours positifs.

Simon Opolot, Conseiller genre, GenCap, a piloté le MGA au Bangladesh:

Madhumita Sarkar, Conseillère genre, GenCap, a piloté le MGA en Ukraine:

Rachelle Elien, Cheffe de l’antenne d’OCHA à Abeche, Tchad, a piloté le MGA en Haiti:

Veronique Sainte-Luce, Programme Advisor, Gender Office, World Food Programme, member of the the Steering Committee for Humanitarian Response:

Ayoo Osen Odicoh, Conseillère genre, GenCap, a mis en place le MGA en RCA

Anusanthee Pillay, Conseillère genre,GenCap, a mis en place le MGA au Nigeria